kantrium.com | MySuomi.com | vivaspb.com | finntalk.com

Imprimer

Adoption fratrie de trois

 

 

Nos particularités à nous, pas grand chose si ce n’est l’adoption en même temps d’une fratrie de 3 enfants de 2 ½ , 3 ½ , et 5 ans.


De 0 à 3 ? faut -il être fous ! entendions- nous pendant toute la procédure… ça va vous changer la vie… Comment aller vous faire ?… Vous allez arrêter de travailler bien sûr !…

 

Oui notre vie a changé :…mais pas du fait du nombre d’enfants mais de la présence même d’enfants à la maison !

 

Je m’explique :


Avant nous étions 2 avec des emplois très prenants (par leurs horaires et notre passion pour eux) et nous passions notre vie entre notre maison et notre travail, nous n’avions pas d’heure, nous mangions quand nous pouvions et dormions quand la fatigue nous obligeait ! Depuis qu’il y a des enfants à la maison, la vie est rythmée, nous avons des horaires plus stricts et cela fait du bien.


Maintenant qu’il y en ai 1 ou 2 ou 3 la différence ne se fait pas sentir sauf qu’évidemment il y a plus de vaisselles, de lessives et de repassage, plus de risques d’aller chez le médecin, plus de manteaux à mettre le matin, et plus de sièges enfants dans la voiture.


Mais aussi plus d’autonomie de leur part, 1 enfant vous prend plus de votre temps que 3, car à 3 ils jouent ensemble et ont moins besoin que vous participiez aux jeux, il y a 3 fois plus de câlins mais une seule histoire le soir au coucher, vous lisez une fois, les 3 vous écoutent ! Pour les repas vous faites cuire 3 steaks (et des gros, car eux ils mangent beaucoup !) mais vous ne mettez qu’une fois la table.

 

Non 3 enfants ne sont pas 3 fois 1 enfant, et le fait de passer de 0 à 3 d’un coup est à mon avis plus facile que de les avoir les uns après les autres.

 

Nous n’avons pas à gérer, la jalousie liée à l’arrivée du petit dernier, les origines différentes, ils se sont toujours connus !

 

C’est une expérience enrichissante car vous avez 3 caractères différents et vous ne vous dites pas il ou elle fait ceci ou cela parce que vous l’avez adopté mais parce qu’il est comme ça. La preuve est que son frère ou sa sœur agit différemment ! Vous avez la joie de voir la complicité qui existe entre eux mais aussi le respect qu’ils ont pour votre autorité, vous en disputez un, les autres veillent à ce que la punition soit respectée, mais si l’un d’entre eux ne va pas bien ou se blesse, tout de suite un des autres vient vous chercher.

 

Se dire qu’ils auront eu le même passé, le même présent et les mêmes chances d’avenir, c’est un bonheur de tous les jours.

 

Je me demande souvent s’ils n’avaient pas été adoptés ensemble, ils auraient été séparés et partis dans des foyers différents, quelle horreur ! A quel moment cela ce serait ressenti ? Je crois qu’il faut donner sa chance à ces fratries que les services sociaux ou OAA appellent « lourde » car nombreuse, il y a toujours des parent prêts à faire comme nous et les adopter ensemble.

 

Durant notre procédure nous avons rencontré beaucoup de sceptiques, dont certains avaient en plus un pouvoir décisionnel important sur notre projet… Nous nous étions toujours préparés à recevoir une fratrie (à priori de 2 enfants) et le jour où l’OAA nous a proposé ces enfants nous n’avons pas hésité longtemps!

 

Je voulais témoigner aussi sur un autre aspect de notre procédure : le passage par une OAA ou non. Nous avions fait le choix de passer par une OAA depuis le début. L’OAA représentait pour nous sécurité, sûreté, honnêteté. L’avenir nous a donné raison.

 

compteur visiteurs

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne